Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Blanquefort : Ford refuse l’offre de reprise de Punch

16 octobre 2018 à 09h52 Par Diane Charbonnel
Crédit photo : google street view

Ford préfère fermer son usine de Blanquefort. Le ministre de l’intérieur est venu annoncer la nouvelle à Bordeaux lundi.

C’est un véritable coup de massue pour les salariés de l’usine Ford de Blanquefort. Le constructeur américain ne ferait rien pour faciliter la reprise du site par l’industriel belge Punch et préférerait fermer l’usine. Le ministre de l’économie est venu annoncer la mauvaise nouvelle lundi à Bordeaux. L’Etat et les élus locaux ont assuré qu’ils mettraient la pression sur Ford et sur sa réputation. Les salariés de l’usine comptent, eux aussi, continuer à se mobiliser. Un rassemblement est organisé ce mardi matin au sein de l’usine à l’occasion d’une réunion extraordinaire du Comité d’Entreprise. Ils préparent également une nouvelle grande manifestation le 25 octobre prochain.

Ford avait annoncé vouloir se désengager de son site de Blanquefort en février dernier. La fermeture de l’usine pourrait être effective d’ici la fin de l’année prochaine. 850 emplois sont en jeu.