Bordeaux : des enseignants dénoncent les violences policières en marge des manifestations

WIT FM
les faits auraient eu lieu vendredi dernier près du lycée Gustave Eiffel à Bordeaux. Photo d'illustr
Crédit: redaction wit fm

28 janvier 2020 à 14h03 par Laure Deville

Dans un communiqué, ils assurent qu'un élève a été violemment interpellé la semaine dernière.

Des enseignants dénoncent les violences policières en marge de la mobilisation contre la nouvelle réforme du Bac à Bordeaux.
Dans un communiqué, ces enseignants syndiqués et non syndiqués parlent d’un lycéen qui aurait été interpellé de manière violente vendredi dernier au lycée Gustave Eiffel.

Ce dernier aurait voulu allumer une poubelle avec son briquet. Il aurait été  arrêté selon les enseignants en étant plaqué au sol. Ces camarades n’auraient pu s’approcher de lui ni filmer la scène. 

« Depuis une semaine nos élèves, qui, pour la première fois souvent, tentent d’exercer leurs droits de citoyens, subissent pressions et répression dont le point culminant. »