Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bordeaux : le gilet jaune blessé à la tête n’aurait pas menacé les policiers

18 octobre 2019 à 08h46 Par Diane Charbonnel
Le gilet jaune de 47 ans avait été gravement blessé après avoir été visé par un tir de LBD. Photo d'illustration.
Crédit photo : Pixabay

Le journal "Le Monde" a publié une reconstitution de la manifestation à Bordeaux durant laquelle un gilet jaune a été gravement blessé à la tête par un tir de LBD en janvier dernier.

Plus de neuf mois après les faits, l’enquête de l’IGPN se poursuit. Le 12 janvier dernier, un gilet jaune, qui manifestait à Bordeaux, avait été gravement blessé à la tête après avoir été visé par un tir de LBD, un lanceur de balles de défense. Le journal Le Monde a publié jeudi une reconstitution de cette manifestation grâce à l’analyse de centaines d’images et de témoignages. Le Monde révèle ainsi que le père de famille, pompier volontaire originaire de Bazas, ne présentait pas de menace pour les forces de l’ordre lorsqu’il a été visé. L’homme de 47 ans se trouvait dos aux policiers. Toujours selon Le Monde, les forces de l’ordre n’auraient pas prévenu les secours avant de quitter les lieux.

Pour rappel, le gilet jaune, gravement blessé, avait dû être placé dans le coma pendant plusieurs jours.