Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Chiffres du chômage : de mauvais chiffres pour Mars.

27 avril 2017 à 09h25 Par Laure Deville

Les chiffres du chômage pour le mois de Mars sont tombés, hier soir. C'est la plus forte hausse depuis 4 ans, en Nouvelle aquitaine, on est même au dessus de la moyenne nationale.

Par Laure DEVILLE

Une dernière catastrophique...

Pour ces derniers chiffres du chômage de son quinquennat Francois Hollande ne s'attedait certainement pas à cela. Les chiffres pour le mois de Mars sont mauvais, une hausse de 1,3% en France, c'est le plus mauvais résultat depuis janvier 2013. Et chez nous, en Nouvelle aquitaine, c'est encore pire avec une augmentation sur un mois de 2,2%. 

Fin mars 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d'emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 299 700. Les évolutions du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A se situent entre entre +0,6 % en Corrèze et +3,9 % dans le Lot-et-Garonne pour les évolutions sur un mois.

Dans le détail, en gironde on est sur une ahusse de 2,4% sur un mois en mars, +2% en Dordogne. 

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A, sur trois mois, augmente en Nouvelle-Aquitaine de 1,3 % pour les moins de 25 ans (+2,2 % sur un mois et –5,3 % sur un an), de 1,6 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+2,3 % sur un mois et –1,6 % sur un an) et de 1,9 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+1,9 % sur un mois et +3,6 % sur un an).

 

Et en plus, une mauvaise nouvelle....

On a appris que l’entreprise MIM vient d’être placé en liquidation judicaire. Un coup dur pour les salariés qui espéraient reprendre l’activité en coopérative. 800 personnes vont donc venir grossir les  rangs de pôle emploi. On avait une vingtaine de magasins en gironde, 6 en dordogne. Des salariés qui se disent déçus, puisqu'une  vingtaine ont  signé un projet de scop, et l'État leur avait  promis son soutien pour décrocher un prêt de 5,6 millions afin de financer cette ultime tentative de relance, mais, finalement, le tribunal de commerce de Bobigny a décidé ce mercredi la liquidation judiciaire et l'arrêt d'activité quasi immédiat de l'enseigne de mode à petit prix,Son chiffre d'affaires, de 150 millions d'euros en 2016, n'a cessé de chuter ces dernières années et ses pertes cumulées s'élevaient 60 millions d'euros.Les salariés regrettent en revanche le manque d'intérêt des 2 candidats à la rpésidentielle sur leur sort alors qu'ils se sont rendus hier sur le site de Whirlpool à Amiens.