Christophe Maé reçu à l'Elysée pour son titre engagé "L'ours" sur les dérèglements climatiques (vidéo)

WIT FM
Christophe Maé reçu par Emmanuel Macron.
Crédit: Capture d'écran Instagram

12 janvier 2021 à 14h00 par A.L.

C'est grâce à sa chanson "L'Ours", en collaboration avec Youssou N'Dour, que Christophe Maé a pu être invité auprès d'Emmanuel Macron à l'Elysée qui a souligné son engagement pour le climat.

Très discret depuis quelque temps, Christophe Maé ne s'est pourtant pas reposé sur ses lauriers et a peaufiné son cinquième album studio baptisé La vie d'artiste sorti en octobre dernier. Si l'artiste de 45 ans n'a pas cessé de squatter les charts depuis le début de sa carrière en 2007, avec des tubes tels que On s’attache, à C’est ma terre, en passant par Belle Demoiselle ou Ça fait mal, l'engouement de son public semble aujourd'hui toujours aussi fort. Et pour cause... Alors que son nouveau disque est déjà certifié disque de platine avec 100.000 albums exemplaires écoulés, le chanteur a eu l'honneur d'être reçu par Emmanuel Macron à l'occasion de l'ouverture du One Planet Summit grâce à L'Ours, son clip pour la planète réalisé en collaboration avec Youssou N'Dour.



L'engagement de Christophe Maé



En effet, le président de la république a souligné l'engagement du chanteur. "C'est de l'engagement des politiques publiques, mais c'est aussi de l'émotion et de l'inspiration. Vous en donnez beaucoup donc merci à l'un et à l'autre", a ainsi déclaré Emmanuel Macron à propos du titre L'Ours qui fait partie de la réédition de son dernier album"C'était assez inattendu", a de son côté réagi Christophe Maé auprès de BFMTV. "C'est un grand moment. Moi, à la base, ça part d'une chanson, d'une idée où je parle de la biodiversité, de l'écologie. Ce qui est plutôt sympa et beau en composant des chansons, c'est que tu ne sais jamais où elles te mènent", a-t-il ajouté.










"Ça m'a toujours parlé personnellement. Même si je fais partie d'une génération à qui on n'a pas trop parlé d'écologie. Mes enfants grandissent avec, ils rentrent de l'école et ils m'en parlent, ils se sentent vachement plus concernés que nous. Ils m'en apprennent plus que moi je ne le fais !", avait déjà expliqué le chanteur auprès de Pure Charts. "C'est une espèce en voie de disparition, on le sait. C'est un constat que je fais à travers cette chanson, et si ça peut faire écho auprès des gens qui m'apprécient, d'être un peu plus responsable par rapport au réchauffement climatique, pourquoi pas", avait-il expliqué à propos des ours.