Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Clara Luciani confie être atteinte d’une maladie neurologique lourde à supporter

26 novembre 2019 à 11h30 Par A.L.
Clara Luciani s'est confiée sur le mal qui l'handicape durant ses concerts.
Crédit photo : Capture d'écran YouTube - Clip "On ne meurt pas d'amour"

Alors qu'elle a reçu le prix "Révélation scène de l'année" lors des Victoires de la musique, Clara Luciani vient de révéler pour la première fois être affectée par un trouble neurologique héréditaire qui l'handicape sur scène. Récit.

Après le gigantesque succès de son album "Sainte-Victoire", Clara Luciani est revenue ce 22 novembre dernier avec une réédition comportant 5 nouveaux titres. Une énorme nouvelle pour ses fans qui ne jurent que par la voix magnétique de la chanteuse de 27 ans qui a su conquérir le public français avec de nombreux titres à l'instar du célèbre La Grenade

La maladie de Clara Luciani

Mais aujourd'hui, l'artiste qui est certifiée disque de platine, ne fait pas parler d'elle pour sa musique. En effet, lors d'un long entretien accordé dans les colonnes du journal Le Parisien, Clara Luciani s'est livrée sur sa carrière et sur sa maladie qui la ronge en concert. "J’ai une maladie qui s’appelle le tremblement essentiel. C’est neurologique, héréditaire. Ma mère a ça aussi. Je tremble toujours un peu et c’est donc accentué avec le stress et la fatigue…", a-t-elle expliqué. "On a trouvé la solution pour les concerts, j'utilise un micro avec un fil que je tiens des deux mains et ça m'équilibre. Et les Victoires, c'était la première télé où je n'ai pas trop tremblé, où on ne voyait pas à quel point j'étais effrayée", a-t-elle ajouté.

Néanmoins, malgré le stress intense auquel elle est confrontée à chaque montée sur scène, Clara Luciani n'en oublie pas pour autant la chance qu'elle a. "J'ai vécu des moments très difficiles, de découragement, ça permet de relativiser, a-t-elle constaté. Je n'ai pas le droit de me plaindre. Oui, j'ai fait 300 concerts en deux ans. Je ne vois pas beaucoup ma famille. Je suis fatiguée. Mais il y a trois ans, je récurais les toilettes d'un restaurant. Là, je vis de ma musique. C'est un luxe", a confié la chanteuse, très lucide. Quoiqu'il en soit, la star maîtrise très bien son stress puisque personne jusqu'à présent ne semblait avoir détecté le moindre tremblement.