Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Je veux aider

Coronavirus : aider nos aînés et les plus faibles

16 mars 2020 à 16h00 Par Iris Mazzacurati
Crédit photo : Pixabay

Oui, on vit une période très particulière. C’est aussi le moment où « aider son prochain » va devoir prendre tout son sens.

Dans un premier temps, nous avons un devoir de solidarité envers nos aînés et les personnes fragiles de notre entourage. Parce que ne plus pouvoir approcher les uns des autres ne veut pas dire ne plus s’occuper ou prendre soin les uns des autres.

Il y a plus d’une ruse à mettre en place. Déjà et avant tout, lorsque nous – plus jeunes – allons faire nos courses : juste avant, on peut passer un coup de fil, ou proposer à travers la porte à notre voisin ou voisine âgée, si elle a besoin de quelque chose. Au retour des courses, on lui dépose sur le pas de sa porte.

Pour être très prudent, on peut aussi les mettre en petite quarantaine quelques heures, pour être absolument sûr que le virus ne se trouve plus sur les surfaces des produits...

Ca marche avec les courses, mais aussi la pharmacie ou la poste.

Et de manière générale, la période est assez stressante, d’autant plus quand on est isolé, donc n’hésitez pas à passer un petit coup de fil, ou même à écrire.

Pour les plus de 50 ans, Les petits frères des pauvres ont aussi mis en place un numéro de téléphone pour nos ainés souffrants de solitude : Solitud’écoute au 0 800 47 47 88. N’hésitez pas à partager.

Retrouvez tous nos podcasts