Covid : retour à la fac dès janvier "par groupe de 10"

WIT FM
Les cours en présentiel dans les universités et grandes écoles ont été suspendus fin octobre.
Crédit: Pixabay - photo d'illustration

18 décembre 2020 à 14h48 par Iris Mazzacurati

Un retour partiel des étudiants à l'université pourra se faire dès la semaine du 4 janvier pour les personnes "en situation de grande vulnérabilité", et "dans la limite de 10 personnes par groupe", a annoncé vendredi 18 décembre le ministère de l'Enseignement supérieur.

"Dès la semaine du 4 janvier, vous pourrez accueillir sur convocation les étudiants nouvellement entrés dans l'enseignement supérieur en situation de grande vulnérabilité, cela dans la limite de 10 personnes par groupe", écrit la ministre Frédérique Vidal dans une lettre adressée jeudi soir aux présidents d'université.

La ministre y précise qu'"une attention particulière devra être apportée aux étudiants internationaux, en situation de handicap et en situation de précarité numérique". "Le financement exceptionnel de tuteurs étudiants annoncé fin novembre permettra d'accompagner ceux qui en ont le plus besoin", ajoute-t-elle.

"Une attention particulière doit être apportée aux étudiants qui sont sur le point de décrocher et d'abandonner leur projet de formation dans l'enseignement supérieur", souligne aussi Frédérique Vidal.

Reprise des TD pour les premières années à partir du 20 janvier

Il est également précisé qu'un "point de situation sera réalisé dans les tous premiers jours de l'année 2021 afin d'envisager les conditions d'une reprise des enseignements de travaux dirigés à compter du 20 janvier pour l'ensemble des étudiants inscrits en première année".

Ce "chemin de reprise graduée (...) nous permettra de venir davantage en soutien des étudiants qui en ont le plus besoin tout en préparant les conditions d'une reprise plus large à l'horizon des prochaines semaines", assure la ministre.

Les cours en présentiel dans les universités et grandes écoles ont été suspendus fin octobre. Début décembre, Emmanuel Macron a assuré que le gouvernement allait "tout faire pour pouvoir rouvrir travaux dirigés et demi-amphis dès début janvier dans les universités françaises si les chiffres sont bons".

I