Info locale

Dépôts pétroliers bloqués : plusieurs stations de la région en rupture de carburants

03 décembre 2019 à 10h31 Par Diane Charbonnel
Certaines stations-service sont en rupture totale de carburants ce mardi.
Crédit photo : Pixabay

Le blocage de plusieurs dépôts pétroliers par des professionnels du BTP depuis la semaine dernière commence à avoir des conséquences dans certaines stations-service en Nouvelle-Aquitaine.

Va-t-on devoir faire face à une pénurie de carburants à l’approche de la grève du 5 décembre durant laquelle la circulation des transports en commun risque d’être fortement perturbée ? C’est en tout cas ce que craignent de nombreux automobilistes qui se pressent depuis lundi pour aller faire le plein de leur véhicule.

Le blocage des accès à plusieurs dépôts pétroliers de l’ouest de la France par les professionnels du BTP commence à avoir des répercussions partout dans l’hexagone. Ils ont débuté le blocage jeudi dernier pour protester contre la fin de leur avantage fiscal sur le gazol « non routier » utilisé pour les engins de chantier et moins cher que celui vendu dans les stations-service.

Ce mardi matin, près de 800 stations, principalement dans l’ouest de la France, mais aussi en Nouvelle-Aquitaine, sont en rupture totale ou en rupture partielle de carburants. Le fait que de nombreux automobilistes fassent le plein par anticipation empire la situation.

Les professionnels du BTP devraient poursuivre leur blocage ce mardi. D’autres stations pourraient donc se retrouver à sec dans les prochaines heures.

Les stations-service touchées par la pénurie de carburants :