Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Dordogne : la tension monte après le suicide d'une factrice

29 octobre 2018 à 16h59 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Pixabay

Les agents ont fait valoir leur droit de retrait après le drame. La distribution du courrier pourrait être perturbée.

La tension est à son comble chez les facteurs de Dordogne. Les agents de Sarlat ont exercé leur droit de retrait la semaine dernière après le suicide de l’une de leurs collègues. Cette femme de 44 ans était en arrêt maladie depuis plusieurs mois. Elle dénonçait un harcèlement quotidien de la part de sa direction.

Les agents de la plateforme de distribution du courrier de Siorac ont également exercé leur droit de retrait. En cause : une altercation entre un salarié et un membre de la direction, qui en sont venus aux mains. L’agent est hospitalisé et mis à pied. Une situation intenable que dénonce la CGT de longue date.

Eric Garnier est représentant syndicat CGT adjoint en Dordogne à la FAPT, la Fédération activités Poste Telecom.

Écouter le podcast

La réunion organisée avec la direction locale n’a rien donné. Les solutions proposées par la Poste ne conviennent pas aux syndicats ni aux agents.

Écouter le podcast

Pour la CGT, la direction régionale, à Bordeaux, ne pouvait pas ignorer la dégradation de la situation en Dordogne

Écouter le podcast

La Poste a mis en place une cellule d'accompagnement et d'écoute sur le site de Sarlat. Dispositif qui doit être renforcé dans le courant de cette semaine.