Dordogne : le président du département condamné pour injure publique

WIT FM
Cette condamnation fait suite aux propos tenus par Germinal Peiro à propos des opposants à la déviat
Crédit: Wikimedia

9 mars 2021 à 8h34 par Diane Charbonnel

Le président du conseil départemental de la Dordogne a été condamné, lundi, à 500 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Périgueux. Une condamnation qui fait suite à ses déclarations sur le blog "Territoire Magazine" en 2019. Il avait qualifié les opposants à la déviation de Beynac de « criminels en puissance ».

Ce sont nos confrères de Sud Ouest qui révèlent l'information. Le président du conseil départemental de la Dordogne a été condamné, lundi 8 mars, à 500 euros d’amende plus 1 euro symbolique. Le tribunal correctionnel de Périgueux a rendu sa décision lundi.


Cette condamnation fait suite aux propos tenus par Germinal Peiro sur le blog Territoire Magazine, en novembre 2019. Il avait déclaré « qu’il y aurait des morts à Beynac » et avait qualifié les opposants à la déviation de « criminels en puissance ».


Le président du département avait été assigné en justice par l’association Défendre l’intérêt général en Dordogne. Germinal Peiro a d’ores et déjà annoncé qu’il allait faire appel de cette décision.