Dordogne : une entreprise condamnée après la mort d'une jeune femme

WIT FM
Le procès s'est tenu le 4 novembre dernier.
Crédit: Pixabay

11 décembre 2019 à 14h48 par Florence Jaillet

Eurovia, un conducteur de travail salarié de la société et le maître d'oeuvre ont été reconnu coupables d'homicide involontaire ce lundi.

L’entreprise Eurovia a été condamnée. Le tribunal correctionnel de Périgueux a reconnu coupable l’entreprise de travaux publics d’avoir involontairement provoqué la mort d’une cyclomotoriste en 2012 à Trélissac.

Un conducteur de travaux salarié de l’entreprise et le maître d’œuvre ont également été reconnus coupables d’homicide involontaire. Ils devront verser 157 000 euros de dommages et intérêts aux proche de la victime.

Le 7 mai 2012, la jeune femme de 20 ans, avait violemment percuté une barrière métallique, qui ne faisait l’objet d’aucun marquage spécifique.