Je veux aider

Edward Norton, toute une vie d’engagement

10 janvier 2020 à 09h00 Par Iris Mazzacurati
Edward Norton, toute une vie d’engagement
Crédit photo : Warner Bros 2019.jpg

L’acteur d’American History X met régulièrement sa carrière entre parenthèses pour se consacrer à des actions caritatives.

A 50 ans, Edward Norton a connu le sommet de la gloire au cinéma grâce à ses rôles dans Fight Club ou American History X. Il mène pourtant une carrière relativement discrète. La raison: « hors de question de passer sa vie à faire semblant plutôt que d’agir vraiment. » Toute une vie d’engagement résumée en une phrase.

Nommé Ambassadeur de bonne volonté à l’ONU en 2010, il y milite pour la préservation de la biodiversité. Il est alors membre du conseil d'administration d'un fonds de protection de la nature en Afrique, le Maasai Wilderness Conservation Trust.

En 2015, il lance un appel aux dons en faveur d’un réfugié syrien dont l’histoire l’a bouleversé. Il parvient à réunir plus de 400 000 dollars. Cette collecte est déclic. Norton participe alors à la création du réseau social Crowdrise, une plateforme de financement participatif (rachetée entre temps par GoFundme.com) qui collecte des fonds pour des œuvres caritatives.

Aujourd’hui, retour au cinéma, dans Brooklyn Affairs qu’il a adapté, réalisé et interprété. Un polar au sous-texte social fort, même s’il se défend de tout prosélytisme : « Je n’aime pas qu’on me dicte ce que je dois penser. La provocation a du bon. Je préfère de loin les films qui créent une implication active du public, ou encore laisse les gens avec l’esprit alerte. De manière générale, les choses dont nous nous souvenons sont celles auxquelles on a dû un tant soit peu réfléchir. »

Message reçu. On va y réfléchir...

Retrouvez cette séquence en podcast