Emmanuel Macron positif au Covid-19

WIT FM
Le 10 décembre, il y a 7 jours, Emmanuel Macron était à Bruxelles pour la préparation d'un sommet de
Crédit: JOHN THYS / POOL / AFP

17 décembre 2020 à 9h42 par Iris Mazzacurati avec AFP

Emmanuel Macron a été testé positif jeudi au Covid-19 et va s'isoler pendant sept jours, a annoncé l'Elysée jeudi 17 décembre.

Après le diagnostic établi par "des tests RT-PCR réalisés dès l’apparition de premiers symptômes" durant la nuit, le chef de l'Etat "s’isolera pendant 7 jours" mais "continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance", ajoute la présidence dans un communiqué.

Le président de la République "va bien", selon BFMTV.

Quels sont les cas contacts ?

Le Premier ministre – cas contact – se place également à l’isolement "bien qu'il ne présente aucun symptôme de la maladie". C’est Olivier Véran qui lira le texte que Jean Castex devait présenter au Sénat cet après-midi dans la cadre du débat autour du plan de stratégie vaccinale. "Son agenda va être adapté de manière à ce qu'il puisse travailler en distanciel pendant les sept prochains jours. Par mesure de précaution, un test PCR a été réalisé dès ce matin, les résultats sont attendus sous peu", a expliqué Matignon.

De même pour Brigitte Macron, cas contact mais qui "ne présente aucun symptôme", a précisé son cabinet. Elle avait par ailleurs été testée négative au Covid-19 ce mardi 15 décembre avant d’effectuer une visite dans un service pédiatrique de l’hôpital Saint-Louis à Paris.

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM), lui aussi "cas contact" d'Emmanuel Macron, s'est isolé, a indiqué la présidence de l'institution dans un communiqué. Certains présidents de groupes politiques comme Valérie Rabault (PS) ou Olivier Becht (Agir ensemble), qui comme le président de l'Assemblée nationale, ont déjeuné mardi avec le chef de l'Etat, ont annulé leurs rendez-vous ou se sont isolés.

Le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kholer et le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, ont aussi été désigné cas contact et mis à l'isolement.

Les autres ministres qui ont contoyé Emmanuel Macron en Conseil des ministres ou Conseil de défense, ne sont pas considérés comme "cas contact", les gestes barrières et les distances sanitaires ayant été respectés.

Le voyage du président au Liban prévu mardi et mercredi est annulé, a précisé l'Elysée. Il devait passer un réveillon avec les militaires français de la Finul, la Force intérimaire des Nations unies au Liban, et rencontrer de nouveau les dirigeants libanais.

Le permier ministre britannique, Boris Johnson, a communiqué son soutien sur Twitter en fin de matinée : 

(Avec AFP)

I