En Norvège, les photos retouchées des influenceurs devront désormais être signalées

WIT FM
En Norvège, les photos retouchées des influenceurs devront désormais être signalées.
Crédit: Pixabay

7 juillet 2021 à 11h52 par A.L.

La Norvège a tranché : les influenceurs et publicitaires devront désormais signaler toute utilisation de photo retouchée.

Afin de lutter contre les standards de beauté irréalistes et de certains professionnels des réseaux sociaux qui usent et abusent des retouches photo, les élus du parlement norvégien viennent d'approuver un texte de loi obligeant les publicités et les influenceurs rémunérés sur les réseaux sociaux à indiquer toute photo retouchée publiée sur Instagram, Twitter, Snapchat, Facebook ou encore Tik Tok. 


Plus concrètement, une signalétique spécifique devra donc être ajoutée aux photos concernées, y compris en cas d’utilisation d’un filtre au moment de la prise de vue. Les contrevenants s’exposeront à des amendes, voire des peines de prison.


Si la date d’entrée en vigueur de cette nouvelle législation sera décidée par le roi de Norvège, l'objectif est de supprimer les standards de beauté irréalistes véhiculés sur les réseaux sociaux et les campagnes de communication. Cette mesure "contribuera de manière utile et significative à limiter l’impact négatif de ce type de publicité, particulièrement sur les enfants et les adolescents", a indiqué Kjell Ingolf Ropstad, Ministre de l’Enfance, de la Famille et des Affaires ecclésiastiques.



Une pression sociale



"La pression sociale sur la beauté est présente sur le lieu de travail, dans l'espace public, à la maison, et dans de nombreux médias. Elle est constamment là, souvent imperceptible et particulièrement difficile à combattre. Imposer le marquage de photos retouchées et manipulées dans ces différents médias est une première mesure concrète contre cette pression sociale sur la beauté", a conclu le Ministère des enfants et familles.