Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Fermeture des bars à 22H : toute la Gironde concernée ?

25 septembre 2020 à 07h12 Par Nicolas Bourboin
La fermeture des bars à 22h devrait concerner les 800 établissements de Gironde, et pas seulement la métropole bordelaise.
Crédit photo : Pixabay - image d'illustration

La préfecture de la Gironde doit détailler ce vendredi 25 septembre les mesures imposées par le gouvernement dans les zones placées en alerte renforcée pour le coronavirus. Tout l'enjeu est de savoir dans quel périmètre géographique elles seront appliquées.

Bordeaux-Métropole ou tout le département ? Quel sera le secteur géographique concerné par la fermeture anticipée des bars à 22H qui doit entrer en vigueur dès ce lundi ? Visiblement tous les établissements du département, au nombre de 800, vont devoir se plier à la règle, imposée par le gouvernement dans les zones où le Covid circule le plus. La mesure ne se limiterait pas à l'agglomération bordelaise. Les restaurants, eux, pourront continuer à ouvrir normalement.

Une perte de 80% de chiffre d'affaires à prévoir ?

Laurent Tournier, président de l'UMIH 33, le principal syndicat de la profession dans le département, a participé à une réunion ce jeudi soir avec la préfète Fabienne Buccio. Dans les colonnes de Sud Ouest, il affirme que les établissements girondins "réalisent 80% de leur chiffre d’affaires entre le jeudi soir et le samedi soir dans cette tranche horaire de 22 heures à 2 heures du matin (...) Autant dire que si on leur demande de tirer le rideau à 22 heures, c’est comme si on les fermait tout court".

 

Une conférence de presse à 14H

Après avoir multiplié les réunions avec les maires de l'agglomération bordelaise, les syndicats et l'Agence Régionale de Santé, la préfète doit tenir une conférence de presse ce vendredi à 14H pour préciser les contours du nouveau protocole sanitaire. Des mesures qui seront réexaminées tous les quinze jours en fonction de l'évolution de l'épidemie.

"On ne joue pas avec une épidémie"

Très critiquées par les professionnels qui se disent "pris pour cible", ces nouvelles mesures sont pleinement assumées par le gouvernement qui en appelle à la "responsabilité collective" face au Covid-19. "On ne joue pas avec une épidémie" a déclaré hier soir le Premier ministre Jean Castex, invité de l'émission de France 2 "Vous avez la parole".