Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Fire Challenge : ce défi dangereux à la mode qui terrifie les médecins (vidéo)

18 novembre 2018 à 18h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Pixabay

La course aux "J’aime" pousse les adolescents à aller toujours plus loin, jusqu’à mettre leurs vies en danger en jouant (au sens propre comme au figuré) avec le feu. Bienvenue dans le Fire Challenge !

L’avènement des réseaux sociaux s’est accompagné d’un besoin chez les plus jeunes de vouloir à tout prix être vus et suivis. Et pour gagner en visibilité, ils sont prêts à tout.

Fire challenge : un jeu brulant et mortel

Ce nouveau jeu qui a la côte sur les réseaux sociaux s’appelle le Fire Challenge. Le principe est très simple : vous vous aspergez une partie du corps (torse, main, testicule,…) de liquide inflammable avant de vous y mettre le feu. Bien sûr, la séquence doit être filmée avant d’être massivement partagée sur Facebook ou Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par B.M.E 🥇🏅🎖Gelato Sko🎖🏅🥇 (@b.m.e_hesko) le

Les participants sont généralement toujours à côtés d’une source d’eau pour éteindre le feu, mais tout ne se passe pas toujours comme prévu, comme vous pouvez le découvrir sur les images de la vidéo ci-dessous.

ATTENTION, les images qui suivent peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.

C’est en effet face aux dangers de brulures graves que de nombreux médecins à travers le monde tentent aujourd’hui de prévenir ceux qui seraient tentés par le Fire Challenge. Jeremy Yarrow, chirurgien plasticien en poste à l'Hôpital Morriston en Angleterre, se montre très préoccupé par la recrudescence des cas de brulures dues au défi.

Je peux comprendre que les jeunes soient incités à se faire accepter ou à améliorer leur profil en ligne en faisant des choses risquées telles que ces défis. Mais chez les patients que je vois, les résultats peuvent être très différents, certains nécessitant un traitement de survie et beaucoup laissant des cicatrices à vie. Dans certains cas graves et parfois menaçant le pronostic vital, ils sont hospitalisés pendant de longues périodes pour une chirurgie complexe entraînant des problèmes mentaux et physiques à long terme.

Un avertissement nécessaire face à un fléau qui a déjà fait de nombreuses victimes.