Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Gel en gironde : les professionnels attendent...

04 mai 2017 à 17h04 Par Laure Deville

La gironde ainsi que la dordogne ont subi 2 vagues de froid la semaine dernière, à la fin du mois d'avril, désormais l'heure est au bilan....

Par Laure Deville

Nous venons de connaitre 2 épisodes de gel consécutifs, le 21 avril et les 27 et 28 avril sur la Gironde et la Dordogne. Un coup dur pour les professionnels, on n'avait pas vu celui depuis 1991. Dès le week end dernier, les équipes de la chambre d'agriculture de la gironde se sont rendues sur le terrain afin de constater les premiers dégâts. 

Dans le Médoc,  la moitié des surfaces est touchée de façon significative. Le Sud Médoc est tout particulièrement atteint ; sur de nombreuses zones, les dégâts atteignent les 80 voire 100%.En Haute-Gironde (Bourg-Blaye) : ces secteurs,  sont particulièrement atteints tout comme dans le  Libournais :on est entre  80 voire 100% de zones touchées. Les zones situées autour des communes de Montagne et Saint-Christophe des Bardes ont cependant été épargnées.
 Dans l'Entre-Deux-Mers : de gros dégâts sont à déplorer dans la plaine de la Dordogne et de nombreuses parcelles sont très touchées dans l’ensemble de l’Entre-Deux-Mers.
 Graves-Sauternais : de nombreuses parcelles sont détruites dans le Sauternais. 

"C'est une vraie catastrophe" selon philippe Abadie de la chambre d'agriculture de la Gironde. Il faudra quand même attendre quelques semaines, début juin, selon lui, pour vraiment évaluer les dégâts dans les vignes car il y a encore un espoir pour que les bourgeons résistent à cette vague de froid. Par contre ce qui est sur c'est qu'il y aura une baisse de la récolte.

Une réunion de crise est , en tout cas, prévue vendredi 5 mai, seront présents notamment la préfecture mais aussi les assurances et les banques.  Certaines vignes sont, en effet, assurées pour calamité, les aides viendront donc principalement des assurances mais les producteurs pourront aussi bénéficier d'aides d'accompagnement comme par exemple des exonérations d'impôts ou des suspensions de crédits de façon ponctuelle, tout sera discuté ce vendredi. En attendant, les professionnels touchés peuvent se déclarer sur le site www.gironde.chambagri.fr afin d’évaluer de façon précise l’étendue du sinistre. Un numéro d’appel a également été ouvert pour répondre à leurs questions : 0800 002 220 (coût d’un appel local).

 

http://www.witfm.fr/article-1585-les-vignerons-et-maraichers-de-la-region-durement-touches-par-gel.htmlhttp://www.witfm.fr/article-1585-les-vignerons-et-maraichers-de-la-region-durement-touches-par-gel.html