Info locale

Gilets jaunes : la journée de samedi pourrait être "apocalyptique" à Bordeaux

29 mars 2019 à 16h05 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Wikipedia

Le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, a appelé les habitants à rester chez eux demain, pour l'acte XX des gilets jaunes.

"J’ai bien conscience que cela dramatise la situation, mais je préfère prévenir, alerter, je ne souhaite pas de drames humains derrière des drames matériels", explique le maire de Bordeaux dans un communiqué. Mais devant la présence annoncée de centaines de casseurs et de risques avérés de dégradations et de violences, Nicolas Florian invite les Bordelais qui souhaitent se rendre en centre-ville ce samedi, à la plus grande prudence et même à différer leur déplacement en restant chez eux. "Cela permettra notamment aux forces de police de faire leur travail et d’éviter les risques d'accident", précise-t-il. "Je suis très inquiet de ce qui pourrait se passer. On nous annonce de nombreux casseurs, de gens qui sont là pour en découdre, détruire, incendier. C’est une journée qui peut être apocalyptique."

Plusieurs milliers de personnes sont attendues, dont plusieurs centaines de black blocs, puisque l’appel à manifester des gilets jaunes est interdépartemental. Comme chaque semaine, plusieurs appels circulent sur les réseaux sociaux qui invitent à se rassembler et à manifester demain dans le centre-ville de Bordeaux. Le dispositif de sécurité  sera renforcé, aux vues de certains appels à la violence.

La préfecture annonce qu’aucune manifestation de gilets jaunes n’a été déclarée pour la journée de demain à Bordeaux, à l’exception du village citoyen devant la maison éco-citoyenne. Certaines voies et places sont interdites à la mobilisation, c’est le cas de la place Pey-Berland ou encore de la Victoire, du cours Victor Hugo et du cours Pasteur. L’amende pour manifester malgré l’interdiction coûte désormais 135 euros. Il est également strictement interdit de transporter des matières dangereuses, du carburant ou encore des artifices de divertissement. Les commerçants sont appelés à faire le vide devant leurs magasins, voire de fermer le rideau en cas de troubles. Le tram sera à l’arrêt dès 10h30.