Info locale

Gironde : difficultés de recrutement, les entreprises pointent du doigt les embouteillages

17 septembre 2019 à 11h07 Par Diane Charbonnel
31% des chefs d'entreprise en Gironde estiment rencontrer des difficultés de recrutement à cause des bouchons. Photo d'illustration.
Crédit photo : Pixabay

Selon une étude de la CCI Bordeaux Gironde dévoilée lundi, 49% des patrons girondins estiment que les difficultés de circulation en Gironde impactent leur activité économique.

Les bouchons en Gironde, et notamment sur la rocade bordelaise, ont le don d’énerver les automobilistes. Ils auraient aussi un impact négatif sur l’activité économique des entreprises. C’est ce que ce que révèle cette enquête de la CCI Bordeaux Gironde dévoilée lundi et réalisée auprès de plus de 1 000 chefs d’entreprise girondins.

Bouchons, problèmes de fréquence des transports en commun, manque de places de stationnement, rocade bordelaise saturée aux heures de pointe, 49% des dirigeants girondins estiment être pénalisés par des problèmes de mobilité. Ils sont 60% dans la métropole bordelaise. 31% des chefs d’entreprise girondins estiment même avoir du mal à recruter à cause de ces difficultés d’accessibilité de leur entreprise.

Autre conséquence des bouchons, dans le secteur du commerce, 65% des dirigeants estiment que ces difficultés de circulation entraînent des réductions d’activité ou des pertes de marché, les déplacements professionnels étant plus compliqués.

Les dirigeants girondins demandent à ce que des solutions soient trouvées. Ils demandent notamment un renforcement de la fréquence des transports en commun ou encore la diminution des poids lourds sur la rocade aux heures de pointe.