Gironde : l'hébergement des femmes victimes de violence est insuffisant

WIT FM
Crédit: Pixabay

26 septembre 2018 à 13h17 par Florence Jaillet

Le Planning familial de la Gironde et le Collectif bordelais des droits des femmes monte au créneau. Une réunion est organisée ce soir.

Les associations de défense des droits des femmes se mobilisent. Malgré de multiples demandes, auprès des députés du département ou encore du maire de Bordeaux et président de la Métropole, Alain Juppé, l’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences conjugales et en grand danger est largement insuffisant, disent-elles dans un communiqué.

L’an dernier, 570 femmes n’ont pas pu être prises en charge par manque de places, rien qu’à l’Apafed, une des structures spécialisées dans le département.

Le Collectif bordelais des droits des femmes se rassemble ce soir dès 19 heures autour de ce sujet et compte bien interpeller les pouvoirs publics.

I