Info locale

Gironde : les pompiers toujours mobilisés

10 juillet 2019 à 16h57 Par Laure Deville
Crédit photo : pixabay

La situation est en train de s’envenimer, des agents sont réquisitionnés.

Les pompiers ont lancé le 26 juin dernier un préavis de grève illimité qui court pendant tout l’été jusqu’au 31 août. En plus de réclamer des effectifs supplémentaires ou encore la revalorisation de leur prime de feu, les pompiers demandent avant tout que leurs missions soient recentrées.  

« Aujourd’hui, le sapeur pompier fait tout et n’importe quoi »,nous explique Guillaume Millet, représentant CFDT des sapeurs pompiers en Gironde et membre de l’intersyndicale. « On peut nous appeler pour une simple entorse de la cheville, pour fermer une vanne d’eau ou bien pour des ivresses sur la voie publique qui sont des missions de police ».

Le mouvement risque de se durcir si les pompiers n’obtiennent pas des mesures concrètes de la part de leur ministère de tutelle, celui de l’intérieur. La grève a, d’ailleurs, déjà des incidences. Ce matin, à 7h30, dans les casernes de Gironde, des  agents ont été réquisitionnés pour assurer les gardes. Certains en sont à leur 24eme voire 30eme d’heure consécutive de travail.

Les syndicats ont rencontré en début de semaine la préfète de la Gironde qui leur a promis de faire remonter les informations. Selon les syndicats, elle s ‘est montrée à l’écoute, consciente de la réalité sans pouvoir agir réellement.

« On est à flux tendu, on met des pansements sur des jambes de bois, ca va craquer ! » pour Guillaume Millet.

Il y a donc urgence, les pompiers  vont d’ailleurs se mobiliser ce vendredi à 9h place Pey Berland à Bordeaux. Ils viendront informer le grand public sur leurs inquiétudes. Ils se rendront ensuite à la caserne d’Ornano pour rencontrer le conseil d’administration du SDIS et  tenter de le rallier à leurs causes.

Écouter le podcast

Écouter le podcast

Écouter le podcast

Écouter le podcast