Gironde : les urgences de l’hôpital Sud-Gironde rejoignent le mouvement national de grève

WIT FM
photo d'illustration
Crédit: Pixabay

26 juin 2019 à 11h08 par Diane Charbonnel

Après l'hôpital de Libourne, Pellegrin et Saint-André à Bordeaux, le service des urgences de l'hôpital Sud-Gironde à Langon a rejoint le mouvement national de grève depuis mardi.

Le mouvement de grève, lancé en mars dernier au sein des services d’urgences des hôpitaux de Paris, s’étend désormais à 130 établissements dans toute la France selon le collectif Inter-Urgences. Mardi, le centre hospitalier Sud-Gironde a rejoint la mobilisation. Une partie du personnel des urgences a lancé une grève illimitée. Les soignants réclament, notamment, une meilleure gestion des plannings et le recrutement d’un agent de sécurité la nuit.

En Gironde, l’hôpital de Libourne et Pellegrin et Saint-André à Bordeaux ont déjà rejoint le mouvement de grève depuis plusieurs semaines.

Le 14 juin dernier, la ministre de la santé, Agnès Buzyn, avait annoncé notamment vouloir débloquer 70 millions d’euros pour tenter de mettre fin à la grogne du personnel des urgences. Une somme insuffisante pour le collectif Inter-Urgences qui appelle à une nouvelle manifestation nationale le 2 juillet prochain à Paris.

I