Info locale

Gironde : les viticulteurs inquiets face à l'arrivée du mildiou

10 mai 2019 à 15h14 Par Laure Deville
Crédit photo : pxhere

Les conditions seraient optimales pour que le champignon se développe notamment sur les vignes.

Les viticulteurs sont extrêmement vigilants. La météo du moment est propice au développement du mildiou, un champignon qui fait des ravages sur les plantations.

Le mildiou se reconnaît aux petites taches noirâtres et au feutrage blanchâtre qu’il provoque sur le dessus et le dessous des feuilles. Très vite, les taches vont commencer à brunir, s’étendre à la plante. Pour qu’il apparaisse, le champignon a besoin de chaleur et d’humidité. Les vignobles bordelais, du sud de l’Aquitaine et du Languedoc Roussillon sont donc concernés en ce moment.

Le millésime 2018 avait été particulièrement marqué par la prolifération de mildiou, on parlait même de situation historique. Entre cinq et six attaques par semaine ont été constatées chez certains. Pour se prévenir, les viticulteurs utilisent le cuivre ou encore la bouillie bordelaise mais les dégâts de ce champignon restent toujours très importants.