Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Gironde : un accident mortel et des difficultés ce week-end sur les routes

12 août 2019 à 08h18 Par Florence Jaillet
Image d'illustration
Crédit photo : Pixabay

La circulation a été particulièrement dense ce samedi sur les routes du département, pour le dernier gros chassé-croisé de l'été. Plusieurs accident se sont produits, dont un mortel.

Un nouvel accident mortel de la route s'est produit ce week-end en Gironde. Un jeune homme de 18 ans a perdu la vie dans une collision entre deux véhicules à Arbanats, près de Langoiran. Il était environ 11h15 ce dimanche matin sur la départementale 1 113. Seul à bord de sa voiture, il a percuté un autre véhicule qui venait d’en face. Les 4 occupants du second véhicule, une famille, ont été blessés. Une enquête a été confiée aux gendarmes de Podensac pour déterminer les circonstances de cet accident.

Et puis un motard a été grièvement blessé ce samedi, classé noir par Bison futé, sur l'autoroute A63. Il était environ midi lorsqu’un motard qui circulait en direction du sud a percuté un véhicule à hauteur de Mios. Le conducteur du deux roues a du être transporté par hélicoptère au CHU de Bordeaux. Son pronostic vital était engagé. L’accident a provoqué une dizaines de kilomètres de bouchons entre midi et 14 heures.

Bison Futé prévoyait d'ailleurs beaucoup de monde sur les routes ce week-end, pour le dernier chassé-croisé de l’été. Ca s’est confirmé. Jusqu’à 720 kilomètres de bouchons ont été comptabilisés à la mi-journée. Dans la région, l’axe entre Toulouse et Narbonne était également chargé, ainsi que l’A10 entre Bordeaux et Tours. A 14h, on notait 14 km de bouchons entre Lormont et Saint-André-de-Cubzac. A 13h, entre l’Espagne et Bordeaux via l’A63, il fallait compter : 4h35 de route, au lieu de 2h, dans le sens des départs, et 3h40 dans celui des retours.

Enfin, samedi matin, vers 11h un accident impliquant 8 véhicules et une caravane sur l’A10 en Charente-Maritime a provoqué des ralentissements. Jusqu’à 18km de bouchons ont été constatés.