Horodateurs tagués à Bordeaux : un homme condamné à rembourser 19 000 euros

WIT FM
Photo d'illustration
Crédit: Google Street View

10 juillet 2019 à 6h09 par Diane Charbonnel

Le professeur de sport d'une cinquantaine d'années avait été interpellé en flagrant délit en juin dernier. Il a comparu mardi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux.

Il taguait des horodateurs dans les rues de Bordeaux pour ne pas avoir à payer le stationnement. Un professeur de sport d’une cinquantaine d’années a été condamné mardi à verser 19 000 euros à la mairie de Bordeaux. Une somme qui correspond, selon la municipalité, au montant des réparations qui ont dû être effectuées sur les appareils vandalisés. Le quinquagénaire a comparu mardi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux après avoir été interpellé en flagrant délit en juin dernier. Selon la mairie, il aurait dégradé une centaine d’horodateurs dans différents quartiers de Bordeaux. De son côté, l’homme a assuré à la barre n’avoir tagué qu’une trentaine d’appareils en quelques mois, entre septembre 2018 et juin 2019. Selon nos confrères de Sud Ouest, il aurait expliqué avoir commencé à dégrader des horodateurs après avoir été verbalisé pour avoir dépassé de deux minutes son forfait de stationnement.