"Ils ne travaillaient plus ensemble depuis déjà un moment" : les proches des Daft Punk s'expriment sur la fin du duo

WIT FM
Les Daft Punk ont annoncé leur séparation.
Crédit: Capture d'écran Instagram

2 mars 2021 à 13h51 par A.L.

Il y a quelques jours, le célèbre groupe électro, les Daft Punk, annonçait sa séparation. Des proches du duo reviennent aujourd'hui sur cette rupture.

Le 22 février 2021, coup de massue ! Les Daft Punk annonçaient leur séparation dans une vidéo épilogue publiée sur YouTube, après 28 ans de tubes emblématoques tels que Get Lucky ou One more time. En effet, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo ont surpris la planète entière en signant leur dissolution dans une séquence de près de huit minutes, extrait de leur film Electroma, sorti en 2006, où on les aperçoit dans le désert, explosant l'un après l'autre avec l'épitaphe suivant : "1993-2021".

Pourquoi les Daft Punk se sont-ils séparés ?

Après des millions d'albums vendus et cinq Grammy Awards remportés, la séparation des Daft Punk continue de faire parler d'elle aux quatre coins du monde. Pourtant, les deux musiciens ne se sont toujours pas expliqués clairement sur les raisons de leur rupture. Alors que leurs albums sont remontés dans les classements des ventes de disques depuis cette annonce tonitruante, l'un de leurs collaborateurs affirme dans les colonnes du Parisien que les Daft Punk "ne donneront pas d'interviews". Voilà qui est clair. "Tout est dans la vidéo. Ils avaient déjà prévu leur fin dans 'Electroma'", ajoute-t-il.

"Thomas m'a appelé le jour de la mise en ligne de la vidéo. J'étais sous le choc comme tout le monde. Et surpris car ce genre de groupe n'est pas sur le même créneau horaire que les autres. Il a son propre rythme, même une pause de 10 ans peut lui être pardonnée", raconte de son côté, Pedro Winter, le manager du binôme pendant plus de dix ans. "Je n'explique pas leur séparation, je prends ce que le groupe nous donne, un épilogue, une mise en scène splendide de l'art pur. A nous de fantasmer, de nous interroger", continue-t-il.

"Pour moi, c'était une fake news", confie Antoine Ressaussière, un ami du groupe qui avait organisé l'un de ses premiers concerts aux Transmusicales de Rennes en 1995. "Cette séparation va permettre aussi de stopper toutes les interrogations. En étant proche d'eux, vous n'imaginez pas le nombre de fois où l'on me demandait : Bon et alors, les Daft, ils en sont où ? Plus ils se taisaient, plus il y avait de fantasmes", poursuit-il auprès du quotidien français.

"Ils ne travaillaient plus ensemble depuis déjà un moment", avoue ensuite un proche des musiciens. "Cette annonce ne me surprend pas. Ils traçaient chacun leur route, ne bossaient plus à deux. Je ne sens pas de déchirement, je n'imagine pas d'esclandre non plus. Ils ont besoin d'exprimer officiellement cette séparation peut-être pour assumer des différends artistiques", explique-t-il.

L'avenir des (ex) Daft Punk 

Que vont-ils faire désormais ? "J'espère qu'ils vont continuer à faire des choses dans le cinéma ce qui serait une suite assez logique. Pour moi ça n'est pas la fin de Daft Punk", lâche Patrice Gellé, producteur pour la BBC du documentaire Daft Punk Unchained diffusé en 2015 sur Canal+. "La scène, ça n'est pas trop le truc de Thomas. Son modèle idéal, c'est de faire de la musique jouée par les autres et pas être un performeur au premier plan", confie un autre proche du groupe. 

"Je les vois bien chacun travailler dans d'autres disciplines : la danse, le cinéma, mais aussi avec de vrais chanteurs et chanteuse pour produire et composer des albums", affirme au Parisien Alain Artaud, patron de Labels, une filiale de Virgin qui a déjà collaboré avec les Daft Punk. "Avec eux on a toujours été habitué à des rebondissements. On n'est jamais surpris d'être surpris", ajoute-t-il.

Ils sortent du silence

Seulement voilà : ce mardi 1er mars, grosse surprise ! Après des jours de silence, Thomas Bangalter a réagi et a fait parvenir à l'équipe de Quotidien une vidéo, "dix minutes" avant la prise d'antenne, dévoilant un extrait du film Les temps modernes de Charlie Chaplin. Au programme ? On voit l'acteur apparaître avec sa canne et son chapeau en train de s'enfuir au bras de sa compagne, échappant à la police, vers de nouveaux horizons.

Mais ce n'est pas tout. Le membre des Daft Punk a également laissé un message manuscrit, accompagné d'un smiley, et reprenant les paroles du morceau Touch que l'on entend dans la vidéo Epilogue : "Si l'amour est la réponse, vous êtes à la maison. Merci Quotidien ! Signé Thomas", a lu Ambre Chalumeau sur le plateau de l'émission. "Il nous a fait une réponse géniale qui leur ressemble, d'une manière cryptique et poétique (...) qui invite à sourire. C'est la parole du messie, à vous d'y voir ce que vous voulez", a commenté la chroniqueuse.

I