« J'ai été obligée d'assumer mes cheveux frisés (⬦) mes seins » : Camélia Jordana se confie sur son rapport au corps

WIT FM
Camélia Jordana se confie à coeur ouvert.
Crédit: Capture d'écran Instagram @cameliajordana

4 mars 2021 à 16h42 par A.L.

Avec franchise et sans détour, Camélia Jordana vient d'évoquer ses anciens complexes lors d'un entretien avec le magazine Gala.

Alors qu'elle vient de faire son retour dans la musique avec son nouvel opus en deux parties, baptisées Fragile et FacileCamélia Jordana, dont le single Silence a été certifié single d'or pour plus de 15 millions d'écoutes en streaming, s'est dernièrement consacrée à la comédie.


Celle qui vient d'être nominée aux César dans la catégorie de la Meilleure actrice pour son rôle dans le film Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait, réalisé par Emmanuel Mouret et dans lequel elle donne la réplique à Niels Schneider, a connu une "libération" grâce au cinéma.



"Il m'a fallu du temps pour apprendre à m'aimer"



En effet, invitée pour un shooting mode avec le magazine Gala, Camélia Jordana en a profité pour se confier longuement sur son rapport au corps. "Me voir sous toutes les coutures en photo n'a pas toujours été simple", a confié la chanteuse de 28 ans.


 mes débuts, j'étais la petite lolita dans un milieu exclusivement masculin. J'en étais très contente car la société m'avait montré que c'était une chance d'avoir des regards masculins posés sur moi", a-t-elle continué, avouant ensuite avoir eu des complexes : "J'ai pu avoir un problème avec ma silhouette, ma tête… Tout !".














Aidée par les scènes de sexe



"Je ne connais personne qui n'ait aucun complexe. Il m'a fallu du temps pour grandir, m'instruire, déconstruire, m'informer, apprendre à m'aimer. Alors qu'on nous apprend plutôt à nous comparer, à ne pas nous apprécier, à être toutes rivales", a-t-elle confié. 


La chanteuse s'est notamment aidée de sa carrière au cinéma pour aller mieux et vaincre ses complexes, surtout grâce à son rôle dans Curiosa de Lou Jeunet. "Avec ses scènes de nu, de sexe, de danse, j'ai été obligée d'assumer mes cheveux frisés, mon corps, mes seins et en incarnant une femme adulée, désirée par le Tout-Paris", a-t-elle lâché. Bravo !