Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Juillet, un bon cru pour le tourisme ?

31 juillet 2017 à 10h25 Par Klervi Le Cozic

Entre le Tour de France et la météo au beau fixe, les professionnels du tourisme se disent satisfaits du début de saison et 8 sur 10 sont confiants pour le mois d'août.

En cette veille de 1er août les voyants sont au vert pour les professionnels du tourisme qui abordent le mois d’août sereinement. D'après les chiffres du Comité Régional du tourisme d'Aquitaine, ils sont huit sur dix à se dire confiants.

En ce qui concerne la première quinzaine de juillet, les professionnels ont pu bénéficier d'une météo très clémente. Régine Marchand, la présidente du Comité Régional du Tourisme salue une première quinzaine de juillet "exceptionnelle au niveau de la météo". Résultat, "les professionnels du littoral sont très satisfaits". C'est le cas aussi des professionnels des grandes villes qui sont 79 % à se déclarer contents du début de saison. Le long week-end ensoleillé du 14 juillet est venu confirmer la tendance.

Les vacances scolaires françaises n'ont commencé que le 7 juillet, ce sont donc d'abord les touristes étrangers qui lancent la saison estivale. Des touristes qui sont venus plus nombreux cette année. A commencer par les Britanniques précise Régine Marchand.

Écouter le podcast

Les touristes allemands restent très fidèles au camping. De leurs côtés, les Espagnols arrivent chaque année plus nombreux. A ce duo de nationalité dont la fréquentation a augmenté, Régine Marchand ajoute aussi les touristes belges.

 Certains touristes profitent de suivre une étape du Tour de France, pour visiter les environs. Photo Préfecture de la Dordogne

Si parmi les professionnels situés à l'intérieur des terres se disent moins satisfaits de ce début de saison, certains ont pu bénéficier de ce que Régine Marchand appelle "l'effet Tour de France" : "chaque fois que le Tour de France passe dans notre région, on s'aperçoit que les touristes sont beaucoup plus nombreux". L'an dernier c'est la ville de Limoges qui avait reçu la visite du Tour, cette année, Pau ainsi que la Dordogne sur une étape 100% périgourdine entre Bergerac et Périgueux. "Certains suivent le Tour, du début jusqu'à la fin, explique Régine Marchand, d'autre décident d'assister à une étape et en profite pour rester quelques jours supplémentaires pour faire du tourisme local, sur une périphérie plus importante que la ville étape du Tour de France.

Écouter le podcast