Justin Bieber : le groupe français Justice lui envoie une mise en demeure

WIT FM
Le duo français Justice met en demeure Justin Bieber en raison de sa pochette d'album.
Crédit: Capture d'écran Instagram @justinbieber

19 mars 2021 à 10h09 par A.L.

Ce vendredi 19 mars, Justin Bieber dévoile un nouvel album baptisé "Justice". Pourtant, la pochette de ce nouvel opus n'est pas au goût de tout le monde, dont le duo français Justice, qui menace aujourd'hui le Canadien de "poursuites judiciaires et de dommages et intérêts immédiats".

Ce vendredi 19 mars 2021 est marqué par la sortie du nouvel album de Justin Bieber intitulé Justice. Et alors que le chanteur canadien avait déjà dévoilé la pochette de ce nouvel opus il y a plusieurs semaines, l'artiste de 27 ans est aujourd'hui menacé de "poursuites judiciaires et de dommages et intérêts immédiats" en raison d'un logo apposé sur le disque, qui ressemblerait beaucoup à celui du duo électro français Justice.


En effet, le groupe de musique utilise le même symbole depuis une quinzaine d'années, le nom "Justice" avec une croix à la place du "T"Contacté par le média Spin, le management du duo français affirme de son côté que l'équipe de Justin Bieber l'a contacté en mai 2020 mais qu'aucune autre discussion n'a eu lieu et "qu'un album appelé 'Justice' ou d'un logo qui voulait dire Justice" n'avait pas été évoqué.









"Vous n'avez pas reçu la permission de Justice"



"Le matin où Bieber a annoncé son album, c'était plutôt difficile de passer à côté. En plus de le voir partout sur Internet, nous avons entendu des centaines de personnes, de l'industrie ou des fans de Justice, et les gars de Justice ont reçu une tonne de messages, non seulement pour souligner les similitudes, mais aussi pour exprimer leur confusion. 'C'est une collaboration avec Justice ?'", a ainsi confié Tyler Goldberg, co-manager du duo français, à Rolling Stone.


Ed Banger, le label de Justice, a aujourd'hui décidé de monter au créneau. "Votre utilisation de la marque est illégaleVous n'avez pas reçu la permission de Justice pour l'utiliser. Qui plus est, le travail de Bieber n'est en aucun cas affilié, soutenu ou sponsorisé par Justice. Une telle utilisation de la marque est non seulement illégale mais susceptible de décevoir et dérouter les consommateurs", a écrit le conseiller de Justice dans une lettre envoyée le 10 mars dernier à l'équipe de Justin Bieber.


"Non seulement l'équipe de Bieber était au courant de l'utilisation de la marque de Justice mais elle a cherché à contacter le même artiste pour dupliquer le logo pour l'album. C'est de la mauvaise foi et une violation volontaire. Justice n'est pas un groupe obscur. Ils ont récemment gagné un Grammy pour le meilleur album électronique, ils sont la tête d'affiche de nombreux festivals dans le monde", est-il inscrit sur le courrier. Pour l'heure, ni Justin Bieber, ni son équipe, n'a réagi.