Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Lady Gaga : sa vie privée menacée par des hackers

14 mai 2020 à 12h55 Par A.L.
Le cabinet d'avocats de Lady Gaga a été piraté.
Crédit photo : Universal Music

Alors que l'album "Chromatica" de Lady Gaga doit sortir le 29 mai prochain, le cabinet d'avocats de la chanteuse américaine vient d'être pris pour cible par des cyberpirates.

Alors que son single Stupid Love continue de cartonner, Lady Gaga a récemment annoncé l'arrivée de son futur album Chromatica pour le 29 mai prochain. Une sortie qui devait initialement avoir lieu en avril, mais qui a été repoussée à cause de l'épidémie de coronavirus. Au programme de ce nouveau projet musical ? 16 chansons dont trois énormes collaborations : une avec Ariana Grande sur le morceau Rain On Me, une autre avec Elton John sur Sine from Above et enfin, une dernière avec le célèbre groupe féminin de K-Pop, Blackpink, sur la chanson Sour Candy. Si tout semble donc réussir à Lady Gaga, l'artiste est aujourd'hui indirectement la cible d'un groupe de hackers. En effet, comme l'a révélé le cabinet d'avocat Grumman Shire Miseras & Sacks au magazine Variety, des cyberpirates sont parvenus à subtiliser des données concernant plusieurs de leurs clients dont Lady Gaga, Mariah Carey, Madonna, Christina Aguilera, Elton John ou encore Nicki Minaj.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lady Gaga (@ladygaga) le

Des données confidentielles dévoilées

"Nous pouvons vous confirmer que nous avons été victime d'une cyberattaque", a expliqué le cabinet d'avocats au média américain. "Nous avons prévenu nos clients et leurs équipes. Nous avons engagé les experts les plus performants dans ce domaine, et nous travaillons actuellement sur cette problématique", a-t-il poursuivi. Parmi ces informations volées, on retrouve ainsi des contrats, des accords de confidentialité, des adresses mails, des numéros de téléphones et certains éléments de la vie privée des artistes. Malveillants, les pirates affirment ainsi avoir paralysé le système informatique du cabinet et récupéré 756 Go de données strictements privées.

Comme le révèle Le Parisien, les hackers ont déjà publié plusieurs documents, de façon anonyme, sur le darkweb, tel qu'un extrait du contrat de Madonna pour sa dernière tournée "Madame X" ou un accord de confidentialité signé par Christina Aguilera. Ce groupe de hackers n'a pas décidé de s'arrêter là. Ils ont ainsi promis de diffuser prochainement un premier Gigaoctet de données avant de passer à 100 Go si le cabinet GSM Law ne débourse pas une importante somme de Bitcoins en guise de rançon.