Les agriculteurs relaxés à Sarlat

WIT FM
Crédit: Wikimediacommons

16 janvier 2018 à 15h22 par Florence Jaillet

Une vingtaine d'entre eux étaient poursuivis pour des dégradations dans plusieurs supermarchés de la ville.

Des faits qui remontent au 20 aout dernier. Ce jour-là, plus de 200 éleveurs avaient organisés des manifestations pour dénoncer la chute du prix du lait et de la viande. 

Des porcelets avaient été lâchés dans les rayons, du fumier déversé sur les parkings et des denrées alimentaires dérobées. A l'époque, Lidl, Casino, Leader Price, mais aussi la justice avaient porté plainte. Un jeune agriculteur avait même été placé en détention à l'issue des manifestations.

Le Parquet avait requis 2 mois de prison avec sursis au moment du procès, fin novembre. Finalement, ils repartent sans condamnation.

I