Les festivals de retour en 2021 ? 110 organisateurs signent une tribune

WIT FM
Photo d'illustration
Crédit: Pixabay

27 novembre 2020 à 18h30 par A.L.

Après un été 2020 à l'arrêt, les festivals se préparent à leur grand retour pour 2021. Plus d'une centaine d'organisateurs viennent de signer une tribune dans laquelle ils indiquent être prêts pour accueillir à nouveau le public.

Les Français pourront-ils retourner s'amuser en festival cet été ? Si pour l'instant la question reste sans réponse, plus de 110 organisateurs de festivals français, dont We Love Green, les Vieilles Charrues, Rock en Seine, les Eurockéennes de Belfort ou encore le Printemps de Bourges, ont dévoilé ce vendredi 27 novembre, une tribune intitulée "Festivals 2021 : pourquoi on y croit !" dans laquelle ils affirment leur détermination à ne pas devoir annuler leurs évènements comme l'été dernier. En effet, la saison estivale de 2019 a tristement été marquée par l'annulation des festivals en raison de la pandémie de Covid-19. 

"Rien ne nous interdit d'y croire"

"Derrière les masques : des sourires à retrouver", commence ainsi leur lettre. "Nous regardions à nouveau vers l'avenir animés d'une même conviction : faire revivre nos événements. Pourquoi cette détermination. D'abord parce qu'en tant qu'organisateurs de festivals, rien ne nous interdit d'y croire. Optimistes de nature, entrepreneurs de métier, nous sommes engagés pleinement dans la préparation de nos prochaines éditions", continuent-ils remplis d'espoir et de motivation face aux nombreux artistes programmés en 2020 qui ont déjà confirmé leur retour dans de nombreux festivals en 2021, à l'instar de l'immense majorité des spectateurs qui a gardé son ticket pour la prochaine édition de leur festival.

Festivals 2021 : On y croit ! Nous, organisateurs de festivals, sommes déterminés à faire vivre nos événements en 2021. �S` #VivementEurocks2021 #eurocks2021

Publiée par Eurockéennes de Belfort sur Vendredi 27 novembre 2020

"Ils seront rejoints par de nouvelles propositions artistiques conçues spécialement pour la prochaine saison (...) Le défi qui nous attend pour les prochains mois est de taille, mais il est surmontable et nous sommes prêts. Météorologiques, financières ou sécuritaires, nos festivals ont traversé de nombreuses crises ces dernières années. Ils s'en sont toujours relevés. La crise actuelle ne fera pas exception. En tant qu'acteurs culturels, sociaux et économiques de nos territoires, nous n'avons pas seulement l'envie d'organiser nos festivals en 2021. Nous en avons la responsabilité", est-il écrit.

"On voulait dire qu'on est toujours debout (...) Tout le monde est main dans la main, et personne n'est laissé au bord de la route. Peut-être qu'on sera obligés de faire différemment, mais quoi qu'il arrive, on sera là ! Il faut être patient et responsable, on va s'adapter en fonction de l'évolution de la situation. On a jusqu'en février-mars pour avoir une meilleure visibilité", a de son côté confié Jérôme Tréhorel, le directeur des Vieilles Charrues au journal Le Parisien. Affaire à suivre...

I