Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les salariés de Rougié en Dordogne ne lâchent pas

15 février 2018 à 09h20 Par Laure Deville
Crédit photo : mgooglemap

95 postes sont menacés d'ici 2019.

Ils étaient près de 50 hier en fin de matinée, rassemblés devant le siège de l’usine Rougié à Sarlat Spécialisé dans le foie gras en Dordogne. Les salariés sont venus mettre la pression sur leur direction alors qu’un comité d’entreprise est prévu pour jeudi prochain. Ils ont débrayé pendant une heure.

Les syndicats appellent aussi à tous se retrouver le 2 mars à Pau dans le Béarn au siège d’Euralis à qui appartient l’entreprise. 95 postes vont être supprimés sur le site de Dordogne dans les deux ans qui viennent. Les syndicats dénoncent l’attitude de la direction qui ne veut pas pour l’instant négocier sur le nombre de suppressions. Il ne s’agit pour l’instant que des mesures d’accompagnement pour le départ.