Info locale

Libourne : le "permis de louer" fait ses preuves

21 mai 2019 à 14h41 Par Laure Deville
A Libourne, la qualité du logement s'est dégradée.
Crédit photo : redaction witfm

300 biens ont été inspectés depuis le mois de novembre dans l'hypercentre de Libourne par les services de la communauté d’agglomération du Libournais.

La ville de Libourne compte aujourd’hui 25 000 habitants et ne cesse d’attirer de nouvelles populations. Afin de maitriser le marché locatif, la communauté d’agglomération du Libournais a décidé de mettre en place le "permis de louer".

Le principe est simple. Un bailleur doit déclarer son bien avant de le mettre à la location. Les services s’assurent ensuite que l’appartement ou la maison est conforme aux exigences. Deux personnes travaillent à temps plein sur ces visites, ce sont des spécialistes de l’immobilier.

« Nous avions remarqué une dégradation de la qualité des logements, il fallait agir » selon Jean Philippe Le Gal, vice président de la communauté d’agglomération du Libournais en charge de l’habitat.

« Depuis le 1erNovembre, 300 biens ont été inspectés. Cela représente 60 par mois. Une centaine a fait l’objet de réserve, les propriétaires ont un mois pour effectuer des travaux mineurs. Dix biens, en revanche, ont obtenu un refus catégorique principalement pour des problèmes d’électricité. »

La communauté d’agglomération du Libournais envisage également  de faire appel à la CAF pour détecter les biens en location qui n’auraient pas été déclarés. Par ailleurs, la CALI a aussi mis en place un permis de diviser. Il est aujourd’hui impossible de redécouper un bien pour créer des surfaces inférieures à 25m2.

La communauté de commune de Blaye mettra aussi le dispositif "permis de louer" en place dès le 1er janvier 2020. Il existe déjà sur Lesparre et la Réole.

Écouter le podcast

Écouter le podcast