Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Licencié pour avoir bu deux bières pendant son service, un éboueur se suicide

10 juin 2020 à 17h44 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Ce vendredi 5 juin 2020, un éboueur du Calvados s'est suicidé. La veille, le salarié, qui travaillait depuis 26 ans dans les sociétés de collecte de déchets Véolia puis COVED, avait reçu sa lettre de licenciement. Sa hiérarchie lui reprochait d'avoir bu de la bière durant son service.

Ce vendredi 5 juin, un homme de 46 ans, employé à la collecte de déchets depuis 26 ans à la Coved, au Fresne-Camilly, près de Caen dans le Calvados, a été retrouvé mort dans son garage. Le salarié s’est donné la mort avec son fusil de chasse, après avoir revêtu sa tenue professionnelle et ses chaussures de sécurité. La veille, il avait reçu sa lettre de licenciement pour faute grave"Il avait reconnu avoir bu deux bières offertes par un client, alors qu’il conduisait la benne, au cours d’une tournée de ramassage", explique Yannick Martin, du syndicat CGT. "Or, au premier contrôle d’alcoolémie, il n’avait que 0,19 g d’alcool dans le sang, 0,09 g au second", continue-t-il auprès d'un quotidien régional. Veuf depuis six ans, l'éboueur laisse derrière lui un fils de 18 ans.

La famille souhaite porter plainte

Si le frère de la victime reconnaît qu’il n’aurait pas dû boire pendant son service, il précise que "ça n’était jamais arrivé en 26 ans de carrière". "Ils auraient pu lui laisser une deuxième chance. Mes parents sont dévastés", martèle-t-il. "Mon frère a travaillé sans relâche pendant toute cette période du confinement, on était les héros du quotidien. Là c’est le monde qui s’écroule", poursuit-il.

De son côté, la famille du défunt aurait décidé de porter plainte. Si les syndicats ont saisi l’inspection du travail, la direction de la Coved n’a pas souhaité commenter "cette affaire dramatique".