Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Métropole bordelaise : des solutions de relogement demandées pour des squatteurs

13 février 2019 à 16h39 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Pixabay - Photo d'illustration

Un incendie s'est déclaré ce matin à Bègles, privant de toit une trentaine de personnes. A Talence, entre 150 et 200 personnes sont en attente d'expulsion dans les anciens locaux de l'Université.

Un incendie a touché ce matin vers 5h30 en entrepôt squatté à Bègles, rue Denis Papin. La trentaine de personnes qui occupait le site sont saines et sauves. L’incendie a été maîtrisé et une enquête a été ouverte.

Le maire de Bègles, Clément Rossignol Puech, a déploré aujourd’hui la situation indigne et inacceptable dans laquelle se trouvaient ses occupants. Il en appelle à une mobilisation des services de l’Etat pour le relogement d’urgence des personnes en situation de campement illicite sur la commune.

A Talence, le collectif de soutien aux squatteurs de la rue Lamartine adresse une pétition au préfet. Il demande le relogement des personnes qui occupent illégalement le site universitaire et qui ont été sommé, par huissier, de quitter les lieux la semaine dernière. Ils seraient entre 150 et 200 à s’être installés là dès la mi-novembre. Parmi eux, une trentaine d’enfants et 7 femmes enceintes. La plupart des enfants sont scolarisés à l’école Albert-Camus.