Métropole bordelaise : que pensez-vous de la circulation différenciée ?

WIT FM
En période de pic de pollution, les véhicules les plus polluants pourraient ne plus pouvoir circuler
Crédit: Pixabay

3 février 2021 à 9h17 par Diane Charbonnel

La préfecture de la Gironde lance une consultation publique sur la question de la circulation différenciée qui pourrait être mise en place dans la métropole bordelaise en période de pic de pollution.

Que pensez-vous de la circulation différenciée dans la métropole bordelaise en période de pic de pollution ? Nous sommes invités à donner notre avis. Comme prévu, la préfecture de la Gironde lance une consultation publique sur le sujet du 3 au 24 février.


Très concrètement, des certificats « Crit’Air », représentés par des vignettes à coller sur le pare-brise, seraient attribuées à tous les véhicules en fonction de leur âge et de leur motorisation. En période de pic de pollution, les véhicules les plus polluants pourraient ne plus pouvoir circuler dans la métropole bordelaise, dans toute la zone à l’intérieur de la rocade.


Ces restrictions de circulation ne s’appliqueraient qu’à compter du quatrième jour consécutif de pic de pollution. Des voies d’accès aux parkings relais resteraient ouvertes à tous les véhicules. Des dérogations seraient possibles pour des véhicules d’intérêt général, le personnel médical ou encore des véhicules affichant une carte de stationnement pour personnes handicapées.


La vignette « Crit’Air » serait donc obligatoire. Il est possible d’équiper dès à présent son véhicule de cette vignette qui coûte 3 euros 67.