Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Nouvelle-Aquitaine : 10 000 euros d’amende requis contre l'association L214

15 octobre 2019 à 11h49 Par Diane Charbonnel
L'association de défense des animaux comparaissait pour atteinte à l'intimité de la vie privée. Photo d'illustration.
Crédit photo : Pixabay

L’association de défense des animaux comparaissait lundi devant le tribunal de Pau pour avoir diffusé des images filmées clandestinement dans un abattoir du Pays Basque en 2016.

L’association de défense des animaux L214 comparaissait lundi devant le tribunal de Pau dans les Pyrénées-Atlantiques pour atteinte à l’intimité de la vie privée après avoir diffusé des images filmées sans autorisation dans l’abattoir de Mauléon. Des caméras avaient été disposées clandestinement dans cet abattoir du Pays Basque. C’était en 2016. Suite à la diffusion de ces images très choquantes, quatre salariés de l’entreprise avaient été condamnés à des amendes allant de 80 à 910 euros pour « mauvais traitements infligés sans nécessité à un animal domestique ». L’ancien directeur avait, lui, été condamné  à six mois de prison avec sursis pour « tromperie ».

C’est donc, cette fois, l’association qui s’est retrouvée lundi sur le banc des prévenus. 10 000 euros d’amende ont été requis. Le tribunal rendra sa décision le 18 novembre prochain.