Nouvelle-Aquitaine : des retards dans le paiement des indemnités journalières

WIT FM
Les retards peuvent aller de 25 jours jusqu'à deux mois et demi a la CPAM.
Crédit: redaction witfm

4 février 2021 à 13h07 par Laure Deville

La crise sanitaire a accentué les retards pour les indemnités journalières payées par la caisse primaire d'assurance maladie. La situation est nationale.

Peut-être êtes-vous en attente du paiement de vos indemnités journalières après un arrêt maladie depuis plus longtemps que d’habitude. Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls. La situation est nationale. LA CPAM rencontre des retards en ce moment. En effet, les arrêts maladie ont explosé depuis le début du 1er confinement. Sur l’année 2020, nous sommes sur une hausse de 25% et l’année qui vient de commencer semble aller dans le même sens. En 2019, la CPAM de la Gironde recevait près de 2 000 avis d’arrêts maladie chaque jour. Aujourd’hui, on frôle les 3 000, avec des pics, comme pour la journée de mardi, où 4 000 arrêts maladie ont été réceptionnés.


La CPAM a donc vu sa charge de travail nettement augmenter et cela assez rapidement. En moyenne, si vous avez un seul contrat votre délai d’attente est de 25 jours. Si vous avez plusieurs employeurs et des périodes de chômage, cela peut aller jusqu’à deux mois et demi. La CPAM a donc fait appel à d’autres services pour faire face lors du 1er confinement. Depuis, des contrats en CDD et CDI ont été signés pour renforcer les équipes. Ils sont 90 agents à traiter nos dossiers.


Si vous êtes en attente du paiement de vos indemnités, la CPAM vous invite à les contacter, mais à ne le faire qu’une seule fois afin de ne pas surcharger un peu plus les services.


Il vous est aussi conseillé de bien remplir vos documents.