Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Nouvelle-Aquitaine : une rentrée masquée en perspective

31 août 2020 à 15h21 Par Florence Jaillet
Il va falloir s'y faire : la rentrée sera masquée.
Crédit photo : Pixabay - Image d'illustration

Le centre-ville de Bordeaux aujourd'hui, les établissements scolaires et les entreprises demain... Le port du masque gagne du terrain en Nouvelle-Aquitaine, comme partout en France, alors que le nombre de cas continue de progresser.

Le port du masque est obligatoire à compter d’aujourd’hui dans le centre-ville de Bordeaux. Les cyclistes et joggeurs peuvent pédaler et courir sans masque… lorsqu’ils sont en mouvement. Les contrevenants s’exposeront à une amende de 135 euros.

Masque obligatoire également sur le campus de Bordeaux en intérieur comme en extérieur. Etudiants et enseignants sont concernés. Même chose pour tous à partir du collège. En primaire et maternelle, seuls les enseignants et personnels devront appliquer la mesure. A Libourne, par exemple, des visières sont proposées aux enfants de grande section et CP, mais pas obligatoires. Ce sont les enseignants qui prendront la décision de les utiliser ou non.

Si les parents des élèves scolarisés en maternelle devraient encore pouvoir accompagner leur enfant à l’intérieur des établissements, ça ne sera pas le cas pour les primaires. Les élèves de plus de 11 ans devront garder leur masque à la récréation et à la cantine lors des déplacements. En ce qui concerne les activités sportives, pas de masque préconisé mais les enfants devront garder 2 mètres de distance, quand ce sera possible. En cas de symptômes sur un enfant, toute la classe sera testée. Plus de 12 millions d’écoliers, collègiens et lycéens vont faire leur rentrée demain... et 866 000 enseignants. A Bordeaux, 16 902 écoliers feront leur rentrée dans les 111 écoles publiques maternelles et élémentaires gérées par la Ville.

Et puis dans les entreprises, le port du masque sera obligatoire dès demain, mardi 1er septembre, dans les open-spaces et espaces partagés. Les contrevenants risquent un blâme.

La barre des 900 000 tests hebdomadaires franchie

Face au succès du point de dépistage Covid de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, seules les personnes ayant en leur possession une carte d’embarquement pourront désormais être accueillies. L’opération se maintiendra encore jusqu’au 18 septembre. Et puis une autre opération de dépistage Covid gratuit est organisée demain et mercredi à Blaye. Rendez-vous salle Liverneuf à la Citadelle. C’est de 17h à 20 heures. Pour les drives de Pellegrin ou de l’hôpital Haut-Lévêque de Pessac, il faut prendre rendez-vous sur le site internet du CHU de Bordeaux. C’est 7 jours sur 7 de 9h à 18 heures. Il reste aussi la solution des laboratoires d’analyse médicale. A noter que le point d’accueil du quai Louis XVII à Bordeaux est exceptionnellement fermé ce lundi. Il rouvrira dès demain 8h30. Retrouvez tous les lieux de dépistage sur le site de l'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine.

Et puis 5 400 nouveaux cas d’infection par le coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon Santé publique France. C’est plutôt stable par rapport à la veille, alors que la progression avait été plus forte mercredi et jeudi dernier, par exemple. Le nombre de clusters en cours a augmenté de 40 en 24 heures, portant le total à 346 en France. La France a franchi cette semaine la barre historique des 900 000 tests Covid hebdomadaires.