Pass sanitaire, carnet de rappel : que sont ces nouveaux dispositifs ?

WIT FM
Pass sanitaire et carnet de rappel pourront fonctionner avec l'application TousAntiCovid.
Crédit: Rédaction / Iris Mazzacurati / photo d'illustration

9 juin 2021 à 8h16 par Etienne Escuer

Ce mercredi 9 juin, à l'occasion de la nouvelle étape du déconfinement, certains dispositifs font leur apparition.

Ils ont beaucoup fait parler d’eux ces dernières semaines : le pass sanitaire et le carnet de rappel entrent en vigueur à compter de ce mercredi. Comment fonctionnent-ils ? 

Le pass sanitaire

Le pass sanitaire est le dispositif le plus controversé. Pas besoin de lui cependant pour aller au restaurant, au cinéma ou faire les boutiques, il ne concerne que des événements particuliers et ne s’applique qu'à ceux susceptibles de rassembler plus de 1 000 personnes simultanément. Les salles de spectacles et enceintes sportives, les foires ou encore les festivals sont donc principalement concernés.

Il faut donc présenter, en version papier ou numérique via l’application TousAntiCovid (rubrique Carnet), une preuve de non-contamination au Covid. Trois options s’offrent à vous : une attestation de vaccination complète (une ou deux injections suivant le vaccin), un test PCR négatif de moins de 48h, ou un test PCR positif de plus de 15 jours et de moins de 6 mois, prouvant ainsi que vous avez déjà eu le Covid.

Le pass sanitaire ne sera exigé que pour les plus de 11 ans. Il devrait permettre de voyager plus facilement dans l’Union Européenne à partir du 1er juillet, en harmonisant les conditions d’entrée, aujourd’hui différentes dans chaque pays. Le pass sanitaire ne pourra juridiquement pas être utilisé au-delà du 30 septembre, selon la loi actuelle.

Le carnet de rappel

A partir de ce 9 juin, les terrasses des restaurants rouvrent entièrement. Les établissements peuvent aussi accueillir des clients en intérieur, avec une jauge à 50% et un carnet de rappel. Rassurez-vous, cela n’a rien à voir avec le pass sanitaire : vous pouvez manger ou boire un verre en salle sans être vacciné et sans avoir à faire de test PCR. Ce carnet de rappel, qui ne concerne que les consommations en intérieur, prend deux formes.

Première option, comme l’an dernier : le papier. Il faut donc laisser ses coordonnées pour être rappelé en cas de foyer de Covid. L’initiative n’avait pas fait l’unanimité l’an dernier, certains clients n’avaient pas joué le jeu et avaient inscrit de fausses informations, tandis que d’autres craignaient pour la sécurité de ces informations personnelles. 

Cette année, une deuxième option existe donc, numérique cette fois, via l’application TousAntiCovid. Il suffit de scanner un QR code à l’entrée du restaurant. Votre téléphone enregistre alors à quel moment vous avez fréquenté l’établissement, mais aucune donnée n’est transmise, tout est anonyme et supprimé après 14 jours. Seule exception : si quelqu'un se déclare positif au Covid, la liste des lieux enregistrées est envoyée à un serveur. Celui-ci transmet par la suite la liste aux autres téléphones où l’application est installée. Elle compare alors automatiquement la liste aux lieux que vous avez vous-même enregistrés. Impossible pour un utilisateur de savoir où il a été contaminé et par qui, seule une notification est envoyée : orange si un seul cas de covid est détecté dans l’établissement, rouge si c’est un foyer. Des consignes à suivre (test, isolement, etc.) seront indiquées.

 

 

Le carnet de rappel s’applique aussi pour les piscines, salles de sport, des fêtes ou de concert, ou encore discothèques quand ces dernières rouvriront. Les gérants pourront refuser les clients qui ne veulent pas l’utiliser.

I