Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Persuadé d’avoir le coronavirus, il se suicide alors qu’il n’avait qu’une simple infection urinaire

14 février 2020 à 15h00 Par A.L.
Photo d'illustration - L'homme n'avait qu'une infection urinaire.
Crédit photo : Photo de Macau Photo Agency sur Unsplash

Un homme de 50 ans originaire d'Inde s’est suicidé pensant être contaminé par le coronavirus et voulant protéger sa famille. Pourtant, tous ses examens étaient au contraire normaux selon les autorités.

Depuis décembre dernier, le monde entier vit au rythme du Covid-19Ce mystérieux virus a atteint, au vendredi 14 février 2020, 63.851 personnes touchées en Chine continentale et engendré 1.380 décès dans le pays. Le nombre de contaminations total dépasse donc celui de l'épidémie de Sras survenu en 2002/2003 qui avait provoqué 5.327 infections et 774 décès dans le monde. Malheureusement, à la vue de ces chiffres qui vont froid dans le dos, ce virus provoque la panique chez de nombreuses personnes. Il y a quelques jours, un Indien de 50 ans s'est donné la mort, comme l'ont indiqué les autorités locales. La raison ? Ce père de trois enfants s'était rendu dans un hôpital local du sud de l'Inde pour réaliser des tests sanguins après avoir regardé des vidéos sur le Covid-19.

Un suicide lié au coronavirus

"Tous ses examens étaient normaux, à l'exception d'une infection urinaire pour lequel un traitement lui a été recommandé", a expliqué M. Penchalaiah, un responsable de santé du district de Chittoor dans l'État d'Andhra Pradesh. "Mais il a paniqué et a déchiré les rapports de résultats. Il s'est ensuite suicidé", a tristement ajouté le médecin sans préciser si l'homme avait des antécédents psychiatriques. La presse locale a notamment relaté que l'homme interdisait à sa famille de l’approcher. "Il nous a dit, ainsi qu’à nos proches, qu’il craignait que le virus mortel ne nous contamine si nous venions près de lui", a déclaré son fils au quotidien Times of India. "Lorsque quiconque essayait (de l’approcher), il nous jetait des pierres", a-t-il raconté.

En effet, des articles et vidéos éronnés sur le coronavirus circulent énormément sur la toile en Inde. Tandis que certains affirment que la viande de poulet contient le Covid-19, d’autres donnent des conseils de nourritures à éviter. Le fils du quinquagénaire a donc appelé le gouvernement indien à "mener une campagne de sensibilisation sur le coronavirus pour que personne au-delà de mon père ne meure en raison de son ignorance", en espérant de tout coeur que cette tragédie ne se reproduise pas. À l'heure actuelle, seuls trois cas de coronavirus ont été détectés en Inde, dans l'État du Kerala, au sud du pays.