Pessac : une association vient en aide aux policiers

WIT FM
Les policiers sont de plus en plus victimes de violence et ont du mal à le supporter.
Crédit: redaction wit fm

11 juin 2021 à 12h31 par Laure Deville

L'association ASSOPOL vient en aide aux forces de l'ordre qui sont en burn-out ou en dépression.

Les forces de l’ordre ne vont pas bien. Elles sont régulièrement prises à partie et c’est le cas chez nous en Nouvelle-Aquitaine. Ces actes sont de plus en plus récurrents et surtout plus violents.

Des cellules existent pour les aider psychologiquement, mais les moyens restent insuffisants. « Aujourd’hui, nous avons deux psychologues en Gironde pour aider plus de 3 000 fonctionnaires, c’est trop peu. », nous explique Cyril CROS, co-fondateur de l’association ASSOPOL basée à Pessac.

Cette dernière prend donc en charge des dépassements d’honoraires pour les psychiatres. Elle peut aussi mettre rapidement en relation les agents qui en ont besoin avec des spécialistes « L’intervention se fait en moyenne dans les 12 à 24 heures après la déclaration de l’agent. »

L’association a besoin de dons pour pouvoir fonctionner. « Nous ne sommes que des policiers qui aidons des policiers », conclut Cyril CROS.

I