Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Pilule troisième génération : Marion Larat veut un procès

29 octobre 2020 à 06h10 Par Laure Deville
Aux côtés de Marion Larat, une centaine de victimes demandent aujourd’hui justice.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

La bordelaise Marion Larat se bat depuis 2012 pour que l’on reconnaisse que la pilule troisième génération est responsable de son AVC.

Marion Larat a 17 ans lorsqu’elle prend pour la première fois une pilule troisième génération. Quelques temps après, elle a été victime d’un AVC. Depuis 2012, elle se bat pour que l’on reconnaisse que la pilule est responsable de cet AVC. Maître Jean Christophe COUBRIS est son avocat sur Bordeaux. Il vient d’obtenir en début de semaine, la nomination d’un juge d’instruction. Cette dernière entendra Marion Larat et nommera aussi des experts.

« Cette procédure au pénal est importante pour Marion Larat qui espère, ainsi, que les femmes pourront avoir toutes les données en main », nous explique Maître Philippe Coubris. 

Cependant, Maître Coubris n’est pas dupe. Avec la situation actuelle, cela pourrait encore prendre plusieurs années. Aux côtés de Marion Larat, c’est une centaine de victimes qui demandent aujourd’hui justice.