Répression des Ouïghours : Griezmann rompt son partenariat avec Huawei

WIT FM
Le joueur tricolore s'engage contre la répression des Ouïghours.
Crédit: DR Wikipédia / АнÂон �ай� ев

11 décembre 2020 à 8h55 par Virgil Bauchaud

Antoine Griezmann vient d'annoncer la fin de son contrat avec Huawei. Une décision qui fait suites aux soupçons qui pèsent sur l'entreprise, accusée de contribuer à la répression des Ouïghours en Chine.

On le sait engagé, Antoine Griezmann l’a encore prouvé. L’attaquant des Bleus vient de mettre fin à sa collaboration avec Huawei. Le géant chinois est en effet suspecté d’avoir contribué à la répression contre les Ouïghours en Chine. C’est ce que dévoilait récemment une enquête du Washington Post. Huawei est soupçonné d’avoir conçu un logiciel de reconnaissance faciale utilisé contre les Ouïghours. 

« Suite aux forts soupçons selon lesquels l’entreprise Huawei aurait contribué au développement d’une "alerte Ouïghour" grâce à un logiciel de reconnaissance faciale, j’annonce que je mets un terme immédiat à mon partenariat », écrit Grizou sur son compte Instagram.


Le joueur du Barça invite par la même occasion l’entreprise chinoise à « s’engager » pour condamner le traitement infligé aux personnes de cette minorité musulmane en Chine. Il y a quelques jours, Antoine Griezmann s’était déjà exprimé publiquement pour condamner les violences dont a été victime Michel Zecler. Ce producteur de musique noir avait été passé à tabac par des policiers dans son studio.

I