Royaume-Uni : certains retours autorisés à partir d'aujourd'hui, avec un test Covid négatif

WIT FM
La France avait interrompu toutes les liaisons en provenance du Royaume-Uni après l'identification d
Crédit: Pixabay - photo d'illustration

23 décembre 2020 à 7h15 par Iris Mazzacurati

Après avoir suspendu 48h les liaisons avec le Royaume-Uni, la France autorise à nouveau les retours, sous certaines conditions.

La France autorise à partir de mercredi 23 décembre, sous réserve de test Covid négatif, le retour du Royaume-Uni des Français et des personnes qui résident en France ou dans l'espace européen ou "doivent effectuer des déplacements indispensables", a annoncé mardi Matignon.

Les personnes concernées seront "systématiquement soumises à l’obligation de disposer, avant le départ, du résultat d’un test négatif (au Covid-19) de moins de 72 heures", soit PCR, soit antigénique, à condition qu'il soit sensible au nouveau variant mis en évidence outre-Manche, a précisé Matignon.


La Commission européenne avait recommandé mardi aux Etats membres de l'UE de faciliter la reprise du trafic avec le Royaume-Uni dont l'isolement, lié à la découverte sur son territoire d'une variante du coronavirus, a semé le chaos dans ses relations avec le continent.


Depuis dimanche minuit, la France, à l'instar de nombreux pays européens dont l'Allemagne ou les Pays-Bas, avait suspendu la circulation des personnes et des biens en provenance du Royaume-Uni pour 48 heures.


"Ce délai a permis une concertation entre la Commission européenne et les États membres fondée sur l'analyse du risque sanitaire publiée le 20 décembre par le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC), ainsi que des échanges bilatéraux constructifs entre les gouvernements français et britannique", ont expliqué les services du chef du gouvernement français.


Ils ajoutent que "les modalités spécifiques de reprise du trafic routier de marchandises seront précisées dans les prochaines heures".


En ce qui concerne les personnes, Matignon a dressé la liste de celles pouvant bénéficier d'une dérogation pour entrer sur le territoire français: outre les nationaux et les résidents habituels, sont éligibles les ressortissants de pays tiers titulaires d'un titre de séjour ou d'un visa de long séjour français ou européen en cours de validité et ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint en transit par la France sa résidence principale dans un pays de l'Union européenne, ainsi que les ressortissants de pays tiers en transit de moins de 24 heures en zone internationale.




(Avec AFP)