Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Sadirac : les vendanges des rouges commencent cette semaine

08 septembre 2020 à 13h34 Par Laure Deville
La situation des châteaux sur l'ensemble de la région reste compliquée. Photo d'illustration.
Crédit photo : pixabay

Les viticulteurs sont à pied d’œuvre malgré la crise sanitaire. Des vendanges qui débutent dans le flou le plus total.

Le château Belrose Moncaillou est situé dans l’Entre-deux-mers, à Sadirac. La propriété fait 43 hectares avec deux appellations, Bordeaux supérieur et Bordeaux. Chaque année, 350 000 bouteilles sortent de la propriété.

Les vendanges ont eu lieu la semaine dernière pour les blancs. « Ce millésime s’annonce prometteur », nous explique Florian Subra propriétaire du château. « Le raisin est de bonne qualité et il y a très peu de pourriture, malgré un printemps très humide.»

Les vendanges pour les rouges commencent cette semaine. Il faut faire vite, car certains raisins ont été abîmés par les derniers orages et les chutes de grêle.

Au château Belrose Moncaillou, classé HVE (Haute valeur environnementale), les vendanges se font mécaniquement. « En cette période de crise sanitaire et d’épidémie, être autonome comme nous le sommes, nous sauve ».

Cette année, la météo a aussi redonné le sourire aux viticulteurs avec un printemps humide, mais un été sec et quelques pluies ces dernières semaines. En revanche, ils ont dû faire face au mildiou, une maladie qui touche la vigne. « En 35 ans, je n’avais jamais vu cela, il fallait traiter vite. Il y avait du blanc partout sur les vignes. »

Une fois, les vendanges terminées, le château va s’attaquer à la vinification et la mise en bouteilles en espérant que le marché de l’export reparte.