Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Shy'm avoue avoir été tentée par la chirurgie esthétique !

04 août 2017 à 17h45 Par Aurélie Amacin

Dans une interview accordée à un magazine féminin, Shy’m s’est confiée sur l’un de ses complexes. Elle a même failli succomber à l'appel du bistouri !

La chanteuse Shy’m est sublime : une silhouette parfaite, des traits fins, un charme irrésistible et une voix envoûtante. Pourtant, à 31 ans, elle avoue aujourd’hui avoir un temps songé à se laisser tenter par une opération de chirurgie esthétique. Comme toute femme, elle a des complexes. Mais elle s'est rapidement rendu compte que la perfection ne définit pas la beauté... 

Dans une interview accordée au magazine féminin Biba, l’interprète de ''Mayday'' nous révèle l’un de ses plus gros complexes : la cicatrice qu’elle a sur le front souvenir d’une blessure que la chanteuse souhaite visiblement oublier. « Bien sûr j’ai des complexes, des trucs inavouables. Ma cicatrice sur le front en fait partie. Pendant un temps j’ai sérieusement pensé à la faire enlever, mais c’est fini. La peur de toucher à mon corps m’en a empêchée », déclare-t-elle à nos confrères. Et pour cause, la jeune femme avait toujours en tête le discours de sa mère, une personne qui l’a toujours poussée à assumer « sa beauté naturelle ». « Ma mère m’a toujours répétée de ne pas trop forcer sur le maquillage, elle me trouvait jolie sans (…). Ma mère est un modèle de courage et de détermination. Elle m’a couverte d’amour, peut-être même trop, mais est-ce qu’on peut trop aimer ? », raconte-t-elle.

L’amour de sa mère lui a certes permis d’accepter ses défauts physiques. Mais, il y a d’autres craintes que Shy’m n’a pas réussi à vaincre. Dans cette interview, elle évoque aussi ses plus grandes angoisses dans la vie de tous les jours. L’interprète de ‘’Et Alors !’’ est claustrophobe. Elle ne supporte pas d’être enfermée, d’être dans une foule dense ou encore de subir de fortes chaleurs. « Même garder le visage sous le pommeau de douche trop longtemps, j’ai mal », confie-t-elle. Shy’m souffre aussi d’émétophobie depuis son enfance. Il s’agit d’une peur intense et irrationnelle de vomir. « Ça m’angoisse, j’ai l’impression que je vais mourir si ça m’arrive. J’ai développé des techniques de pensées pour m’aider. Gamine, je pensais très fort à de l’eau qui coulait comme une cascade d’eau pure, et parfois, ça passait », explique-t-elle. Espérons que cela ne lui arrive pas en plein direct de la Nouvelle Star qu’elle animera très prochainement sur M6.