Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Ski : la saison s’ouvre bientôt

15 novembre 2017 à 13h42 Par Klervi Le Cozic
Crédit photo : N'Py

La neige est tombée en abondance sur les sommets pyrénéens la semaine dernière et ça donne envie de chausser les skis. Dates d’ouverture, nouveautés, on fait le point sur sept stations des Pyrénées.

Les températures qui baissent, la neige qui fait son apparition sur les sommets des Pyrénées depuis la semaine dernière… Certains vont peut-être penser « raclette », mais c’est aussi le début de la saison du ski qui commence. Dans un peu moins de dix jours la station Piau Engaly ouvrira le bal dans les Pyrénées. La semaine suivante, les stations de Cauterets, du Pic du Midi, du Grand Tourmalet, de la Pierre Saint Martin et de Luz Ardiden ouvriront au public avant Gourette le 9 décembre et Peyragudes le 16 décembre.

Cette année, les stations ont mis l’accent sur l’accessibilité pour que les plus débutants et les petits puissent eux aussi profiter du ski. « Il y a désormais un funslop à Peyragudes, c’est un parcours ludique sur une piste, les espaces débutants sont réaménagés c’est le cas à Cauterets qui a installé une nouvelle remontée mécanique, il y a aussi un slalom chronométré et filmé, Gourette a créé des nouvelles pistes de ski tranquilles pour ceux qui ont un peu peur des grandes pistes » détaille Anaïs Aguillon, chargée de communication pour N’Py la société qui regroupe sept stations dans les Pyrénées.

Côté météo les professionnels sont satisfaits, l’enneigement est au rendez-vous explique Anaïs Aguillon : « La neige est arrivée, on espère que le froid va rester pour maintenir les ouvertures annoncées. Actuellement il y a environ 20 centimètres en pied de pistes pour les stations les plus basses et jusqu’à 60 cm en haut.»

Du wifi sur les pistes

Cette année les stations de ski se sont équipées pour surfer non seulement sur la neige mais aussi sur internet… « une soixantaine de bornes wifi ont été disséminées dans les stations, que ce soit à la billetterie, au pied des pistes ou de certaines remontées » précise Anaïs Aguillon.